EVI
enfr

3 juin 2018 – Journée Nationale des Droits des Animaux

Ce dimanche 3 juin se tiendra à Paris et dans une trentaine de villes dans le monde la journée nationale des droits des animaux.

© The National Animal Rights Day (thenard.org)

Lancée par l’association Our planet Theirs too en 2011, cette journée est l’occasion de mettre le projecteur sur les milliards d’animaux qui sont exploités chaque année dans le monde par l’homme, mais surtout de montrer qu’une autre voie est possible. Un monde dans lequel les hommes et les animaux vivraient en harmonie sans que l’un soit assujetti à l’autre.

Au programme

Une cérémonie de commémoration sera tenue en hommage à ces milliards d’animaux tués chaque année par les êtres humains. Si vous souhaitez participer à cette cérémonie, vous pouvez rejoindre le groupe facebook des participants.

Suite à cette commémoration, des stands d’information et de découvertes sur le véganisme vous seront proposés ainsi que des conférences et des discours de personnalités.

Pour savoir si une manifestation est prévue dans votre pays, vous pouvez consulter la page événement de l’association et pour plus d’informations, sur l’action en France, vous pouvez rejoindre la page facebook de l’événement.

Vous pouvez également soutenir cette initiative en réalisant un don ICI

Une journée contre l’exploitation animale

Chaque année, des milliards d’animaux sont tués pour notre consommation alimentaire ou par tradition, pour nous fournir nos pulls en laine et nos capuches en fourrure ou encore pour tester nos médicaments et produits d’entretien.

D’autres millions seront exploités afin de nous divertir dans les cirques, les delphinariums ou les arènes et serviront d’attraction touristique. Enfin, d’autres seront victimes du braconnage et de la chasse.

Pourtant, les études prouvant l’intelligence, l’existence de la conscience et de la sensibilité des animaux sont désormais nombreuses.

En 2012, la Déclaration de Cambridge sur la Conscience rédigée par d’éminents scientifiques proclame que malgré l’absence de néo cortex, les animaux possèdent, comme l’homme, les supports neurologiques de la conscience. L’état des connaissances sur la conscience des animaux s’accroît chaque année, nous obligeant de plus en plus à nous interroger sur nos relations actuelles avec ces êtres sensibles.

Cette journée est donc l’occasion d’en apprendre davantage sur le véganisme et de s’ouvrir à un nouveau mode de vie qui respecte chaque être vivant.

Allison Demailly, rédactrice EVI.

Allison_DemaillyEnfin diplômée et passionnée de nature depuis toujours, je souhaite désormais me consacrer aux causes qui me tiennent particulièrement à cœur. Dans une société où tout va à cent à l’heure et où les préoccupations du quotidien nous éloignent des dégâts causés à la planète, il est important de multiplier les actions afin d’informer et de sensibiliser les personnes au monde qui nous entoure. Une harmonie est possible entre l’homme et la nature. Il suffit que chacun y mette sa patte.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*