EVI
fren

Comment agir auprès d’une association sans le volontariat ?

De nombreuses associations et fondations mettent en œuvrent des démarches productives afin d’intervenir pour la protection des animaux, de l’environnement et des populations. En les aidant, nous participons nous aussi activement. Léco-volontariat est un soutien très bénéfique aux organisations, mais que faire pour agir sans cette activité ?

Communication

Aider les associations grâce à la communicationLa communication est une approche très importante pour soutenir les associations et la cause. C’est d’ailleurs valable dans tous les domaines, c’est le plus souvent le point clé d’une action. Nous observons quotidiennement l’impact influent des médias et des réseaux sociaux. Mais la proximité aussi est à prendre en compte, en discutant avec son entourage nous échangeons l’information et nous sensibilisons au cas par cas. C’est en s’interrogeant et en comprenant un fait que l’on peut réellement se sentir concerné.

Alors comment utiliser cet aspect pour aider les organisations et participer à la cause ?

º Discuter autour de soi, d’une structure que vous appréciez, d’un sujet qui vous touche, enclencher une réflexion auprès de votre entourage aura un impact positif.

º Partager les informations mises en place, des brochures, des articles publiés via des médias, Internet, les réseaux sociaux. De la même façon qu’en discutant autour de vous, cela permettra d’augmenter positivement l’influence d’une organisation.

º Participer aux événements, salons, festivals, conférences, manifestations, journées mondiales. Être présent lors d’événements organisés permet de démontrer son soutien et donne de la force aux actions mises en place.

º Être bénévole, contrairement au volontariat, consiste à agir à temps partiel, hors de son temps de travail, sans contre-partie financière auprès d’une association ou d’une fondation. Cette activité vous permet de participer au travail d’une structure lorsque vous avez du temps libre.

 

Les dons
donL’un des points fondamentaux à mettre en évidence lorsqu’il s’agit de soutenir un projet et plus généralement une organisation, est celui du don. 
Il faut savoir que la plupart des organisations vivent essentiellement, si ce n’est exclusivement, grâce aux dons qu’elles reçoivent.

Si vous souhaitez intervenir pour une cause qui vous tient à cœur et qui vous passionne, ne sous-estimez pas l’impact de cette démarche : c’est une action libre, personnelle et chaque aide a une influence. Il ne faut pas considérer que donner ‘peu’ n’est pas suffisant ou que c’est dévalorisant. Au contraire, agir, quelle que soit la somme engagée, c’est démontrer un soutien important et c’est aussi offrir une voix supplémentaire qui confortera la démarche d’une organisation.

Différents types de dons possibles :

º Faire un don libre : selon l’organisation, vous avez le choix de faire un don libre pour soutenir la démarche dans son ensemble.

º Devenir adhérent : il s’agit d’un don régulier. Cette solution garantit aux associations un ‘revenu’ fixe qui leur permet de mettre en place des projets en prenant en compte le fond minimum estimé dont elles disposent.

º Devenir membre : adhérer officiellement à une association c’est s’engager à offrir une cotisation régulière, déterminée par l’association elle-même, mais aussi avoir l’opportunité d’intégrer leurs assemblées générales et de prendre part à leurs décisions.

º Parrainage : cette action consiste à parrainer, par exemple, un animal et ainsi à suivre son évolution. Vos dons seront dédiés, dans cet exemple, à cet animal et permettront à l’association de subvenir aux frais que coûtent sa protection (terrain, nourriture, entretien, soins médicaux etc.).

º D’autres options sont parfois proposées comme le leg, mais il s’agit là d’un tout autre domaine. Les donations, legs sont réservés aux associations reconnues d’utilité publique, familiales, déclarées en Alsace-Moselle, caritatives, culturelles, ayant pour objet exclusif la recherche scientifique ou médicale et ils impliquent des actes notariés.

Bilan

Les bénéfices d'agir auprès des associationsPartons d’un exemple connu, celui des fourmis : chacune d’entre elle est petite, mais c’est leur rassemblement en nombre est qui constitue leur force et qui leur permet de bâtir de grandes choses. Cette constatation est valable pour tous les domaines. Chaque démarche qu’une personne entreprend dans le sens d’une cause a un impact bénéfique pour celle-ci car elle s’ajoute aux autres.

Une organisation qui gagne en soutien, gagne en crédibilité, gagne en influence et gagne alors de nouveau en soutien. C’est ainsi qu’elles aboutissent à des résultats positifs pour la cause qui les passionne, et vous aussi.

Retrouvez dans la rubrique Associations du monde une liste complète, qui sera régulièrement mise à jour, des associations et fondations qui œuvrent pour la cause animale et/ou environnementale, et/ou en lien avec les populations, à travers le monde.