EVI
fren

Dory le poisson-chirurgien va-t-il être laissé à la mer ?

DoryC’est aujourd’hui, mercredi 22 juin 2016, que sort en salle la nouvelle animation Pixar : Le Monde de Dory. Cette suite au fameux « Le Monde de Némo », paru en 2003, semble bien partie pour être un énorme succès dans le monde. Au cours du film, nous découvrons les fonds marins, tandis que Dory, ce poisson-chirurgien bien particulier, tente de retrouver ses parents.

Malheureusement, comme cela c’est produit pour d’autres espèces représentées au cinéma, comme le poisson-clown ou la tortue (Tortue Ninja), la crainte d’une pêche abusive à profit commercial de ce petit poisson bleu se fait vivement ressentir !

Victimes de leur succès

º En 2003, sortait au cinéma le film d’animation « Le Monde de Némo », qui présentait les aventures d’un petit poisson-clown à la nageoire atrophiée et de son papa parcourant l’océan pour le retrouver. Une réussite qui a rapporté près de 937 millions de dollars de recettes à travers le monde, le deuxième plus gros succès de Pixar derrière Toy Story 3.

poisson-clownMalheureusement, le réel poisson-clown présent dans les fonds marins fut victime de ce succès ! Pêché à outrance pour être placé et vendu dans des aquariums, la demande de poissons-clowns avait augmenté de 30% à 40% dans les animaleries en Angleterre et aux Etats-Unis. Malheur d’autant plus, que ce poisson requiert un environnement de vie bien spécifique, que les particuliers ne sont pas aptes à fournir en réalité. 

 

Les poissons-clowns se sont éteints localement, aux Philippines, dans certaines régions de Thaîlandes, et au Sri Lanka, affirme Karen Burke da Silva, professeure spécialisée dans la biodiversité et la conservation des espèces et fondatrice du Saving Nemo Conservation Fund, au Washington Post.

º Cette triste constatation fait craindre pour l’avenir du poisson-chirurgien : Dory, emblématique du film « Le Monde de Némo », est le personnage d’animation favoris des internautes ! Une suite lui est alors dédiée : « Le Monde de Dory ». Le film d’animation met l’accent sur la découverte des animaux et des fonds marins et fait évoluer ses personnages au sein d’un institut de biologie marine plutôt que d’un parc aquatique, pourtant, un scénario « catastrophe » est à craindre : la sur-pêche et la perte d’un nombre affligeant du petit poisson bleu.

poisson-chirurgien-dory

Le poisson-chirurgien est dores et déjà menacé par la pêche illégale, selon l’écologiste Colum Brown, pourtant il est nécessaire à la biodiversité marine car celui-ci se nourrit sur les récifs de coraux et permet ainsi une régulation de la végétation. De plus, la pêche de ce poisson se fait souvent à l’aide du cyanure, qui permet d’étourdir l’animal, hors ce produit est très toxique pour les coraux ainsi que pour les organismes alentours. Ôter le poisson de son habitat naturel n’affecte pas seulement sa population mais aussi l’écosystème marin.

Entre 100 000 et 150 000 poissons-chirurgiens sont importés chaque année aux Etats-Unis pour être vendus dans des animaleries, selon le biologiste Andy Rhyne. Imaginez donc l’effet que peut avoir ce nouveaux film d’animation, bien que réalisé sur de bonnes intentions, sur la situation de l’espèce !

Éveillons les consciences

« Le Monde de Dory » réalise le meilleur démarrage pour un film d’animation au cinéma, qui semble avoir réalisé plus de 136 million de dollars de recette en un week-end au États-Unis. Ensemble, nous devons éveiller les consciences dés maintenant afin de freiner l’engouement commercial autour du poisson-chirurgien :

º N’achetez pas de poisson-chirurgien (ni tout autre)

º Expliquez aux enfants pourquoi c’est important de laisser l’animal au sein de son habitat naturel

º Discutez autour de vous pour étendre le message

º Partagez l’information sur les réseaux sociaux

Un commentaire

  1. Super article, c’est bien de penser à ça.
    C’est vrai que ce film est super et montre justement qu’il faut laisser les animaux dans leur environnement faire leur vie, mais nous ne réfléchissons pas.
    J’espère que cet article permettra à certain de ne pas participer aux ravages du marketing.
    C’est tellement triste.

    Merci de cet article

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*