EVI
fren

Journée mondiale du Tigre : une espèce à protéger

A la suite du sommet international du Tigre tenu en novembre 2010 à Saint- Pétersbourg, 13 pays accueillant uigrene population de tigre sauvage sur leur territoire ont décidé de se mobiliser et de créer cette journée afin de sensibiliser les populations à la conservation de cette espèce en voie de disparition.

tigre-asie

Le tigre en voie de disparition

En effet, l’avenir du tigre est incertain depuis de nombreuses années. Sa population chute à une vitesse vertigineuse : diminution de 95 % en un siècle et disparition de 3 sous-espèces de tigres. En cause, le braconnage, le commerce illégal et la disparition de leur habitat malgré un statut de protection.

Grâce à l’engagement des pays présents au sommet international en 2010 de doubler la population de tigre d’ici 2022, son déclin semble s’être arrêté. En effet, l’on recense aujourd’hui environ 3 900 tigres sauvages pour 3 200 en 2010. Pour autant, ce chiffre reste alarmant et les dangers qui pèsent sur l’espèce menacent toujours sa survie sur le long terme.

Fermeture du « Temple des tigres »

tigre-temple

En juin 2016 le fameux « temple des tigres », situé près de Bangkok en Thaïlande avait enfin été perquisitionné par la police locale pour mettre un terme à leur activité. Ce « temple » prétendait durant de nombreuses années récupérer des tigres issus du commerce illégal ou de maltraitance, et agir dans un but de conservation de l’espèce. Ainsi, touristes et visiteurs sont venus en masse se faire photographier aux côtés de ces animaux en captivité. Pourtant, quelle structure décente ayant pour but la préservation et le bien être d’une espèce, laisserait celle-ci se faire toucher et photographier à longueur de journée ? En effet donc, le « temple des tigres » était en réalité, lieu de commerce illégal. Des dizaines de bébés tigres avaient alors été retrouvés mort, lors de la décente de la police.

Le travail pour la survie de l’espèce est encore long. Après, la découverte et fermeture du « Temple du tigre », le combat contre le commerce illégal en Asie ne fait que continuer. WWF a publié un communiqué, ce 28 juillet afin d’exiger la fermeture de, selon l’organisation, environ 200 fermes réparties en Chine, Thaïlande, Laos et Vietnam qui détiendraient environ 8 000 tigres.

La fermeture de ce type d’établissement, la lutte contre l’exploitation du tigre et la réintroduction des animaux dans des lieux adéquats nécessitent des moyens financiers élevés et un soutien général. C’est pourquoi, nous avons tous un rôle à jouer dans la sauvegarde de l’espèce, dés maintenant.

Des associations pour la sauvegarde des tigres

Le tigre est un animal malheureusement menacé par l’homme pour sa fourrure, son corps, son prestige. Enchaîné dans un temple, dans un cirque, dans une ferme ou ailleurs, ce n’est ni sa place, ni son rôle. Cette sublime espèce mérite mieux, comme toute autre espèce. Pour agir la protéger, tout le monde peut se rendre utile :

  • Relayer les informations et s’indigner ensemble

  • Signer les pétitions, épauler les lettres rédigées

  • Faire un don aux associations qui agissent sur le terrain, telles que Ifaw ou PlanèteTigre

Suivez les documentations. Ensemble, mobilisons-nous pour mettre fin à une aberration et donner vie libre à une espèce magnifique.

tigre_

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*