EVI
fren

Les baleines : ne les oublions pas !

Photo by Sho Hatakeyama on Unsplash

Un rapide état des lieux

«  Cétacé, dit la Baleine ! » L’un des plus grands animaux connu sur terre, ce géant capable d’engloutir 40 tonnes de nourritures, (qui préfère pourtant les crustacés aux hominidés) souffre d’une chasse malheureusement constante et sans mercis.

La baleine, véritablement à la tête de l’écosystème marin, a une très grosse responsabilité. Elle régit l’ensemble des fonds marins et assure la survie des autres espèces. Sa disparition est par conséquent inimaginable. De plus, que serait un monde où nos enfants ne connaîtraient pas même l’existence d’une créature aussi belle et particulière ?

Bien que l’arrêt de la chasse à la baleine à longtemps fait débat et a partiellement obtenu gain de cause, cette pratique persiste dans certains pays comme le Japon, l’Islande, la Norvège. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce géant n’est pas véritablement consommé par ces pays. La baleine est commercialement très riche via l’exploitation de la matière première : huile, os, peau, fanons.

Des efforts à poursuivre

Jusqu’à aujourd’hui les différentes mesures adoptées ont permis à ces cétacés de continuer à vivre dans les profondeurs. Les baleines à bosse ne sont actuellement plus sur la liste rouge des espèces en voie de disparition, les efforts sont payants et encourageants. Cependant, il faut continuer de maintenir ce cap ! Il faut noter que sa cousine la baleine bleue d’Atlantique, elle, est toujours sur la liste en question : pouvant atteindre 30 mètres de longueur et 70 tonnes, le cœur de ce cétacé a la taille d’une voiture et sa langue est aussi lourde qu’un éléphant.

La situation peut s’améliorer grâce à l’action de tous. Continuons ou débutons ensemble cet élan de soutien. Car même si l’on ne croise pas des baleines dans le métro tous les jours, nous pouvons croire qu’elles sont grandement reconnaissantes de nos actions !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*