enfr
le_massacre_des_dauphins_aux_iles_feroe_danemark
© Sea Shepherd

Massacre de dauphins : la chasse recommence aux îles Feroe

Massacre de dauphins globicéphales aux îles Feroe

Tous les ans, la tradition aux îles Féroé consiste en un massacre brutal de dizaines de cétacés. Aujourd’hui, la chasse a recommencé et c’est littéralement dans un bain sanglant que plus d’une centaine de dauphins globicéphales sont tués.  Cette tradition existe depuis des centaines d’années, mais tandis qu’elle était autrefois pratiquées par plusieurs nations dans le but de survivre, les habitants de l’île Féroé sont aujourd’hui les seuls à encore la pratiquer sans réelle nécessité.

Le Grindadrap consiste à rabattre des familles entières de baleine-pilotes vers la côte afin de les y tuer. Cette pratique est observée par de nombreux habitants, incluant les enfants qui grandissent avec les images de cette tradition jugée barbare. C’est notamment l’occasion pour de jeunes chasseurs de « se faire la main » et de prouver leur « virilité ».

iles-feroe-massacre-de-dauphins

© Sea Shepherd

La viande de dauphin pourtant dangereuse pour la santé

Lorsque la chasse est terminée, la viande de dauphin est répartie gratuitement entre les habitants. Mais de plus en plus de Féringiens remettent en question la tradition depuis que la dangerosité de cette consommation a été révélée. Les polluants, les métaux lourds, les substances toxiques présentes dans l’organisme des animaux marins du à l’activité des industries représentent en effet un danger réel pour la santé humaine.

Cette chasse, en plus d’être inutile, est donc aussi néfaste pour la santé. Pourtant, cette tradition perdure et est encore défendue ardemment par le gouvernement local.

Globicéphale noir, une espèce à protéger

Les baleines-pilotes appartiennent à la famille des Delphinidés. Les globicéphales vivent en groupes pouvant former jusqu’à plus d’une centaine d’individus. Se forment généralement des sous-groupes d’une dizaine d’individus très liés les uns aux autres. Cette espèce est classée en Annexe II de la Convention de Berne. Cette annexe rassemble les espèces de la flore et de la faune pour lesquelles toute forme d’exploitation ainsi que de dégradation du milieu sont interdites.

Mais cette convention européenne ne touche pas les îles Féroé qui sont indépendantes. Le Danemark, sollicité à de nombreuses reprises, ne réagit pas et ne semble pas souhaiter intervenir pour mettre fin à cette coutume meurtrière qui prend forme chaque année dans ces eaux devenues rouges.

 

 

massacre-de-dauphins-

© Sea Shepherd

Agir pour protéger les cétacés

EVI s’oppose fermement à cette pratique inutile et dangereuse à laquelle participent des jeunes chaque années aux îles Féroé.

Si nous ne pouvons pas intervenir directement pour faire changer le système sur place, nous pouvons nous indigner auprès des autorités locales et partager ce message autour de nous ! N’attendons pas un nouveau massacre. Réagissons en nombre pour demander à mettre fin à cette tradition.

Leur écrire :

Bureau du Premier ministre : info@tinganes.fo 

Le Parlement : logting@logting.fo  

Ambassade du Danemark en France : paramb@um.dk

N’hésitez pas à utiliser vos propres mots pour exprimer votre indignation. Voici une lettre type sur laquelle vous pouvez vous baser si besoin, en anglais et en français :

 

Dear Prime Minister,


Every year, hundreds of cetacean are killed in the Faroe Islands as a tradition. 
These slaughters are particularly cruel, but most importantly to your concern, it serves a dangerous purpose. Those animals are exposed to high contamination in the ocean. While you let your population, including children, eating the meat of those cetacean, you let them as well be exposed to high risk for their own health. This fact is sadly not taken into serious consideration. As so, we are deeply sad and outraged to know that the whale slaughter keeps taking part in your islands.

While the population of the Faroe Island was hunting hundreds years ago with the aim to survive, it has become a tradition that is no longer a necessity.

Our nature, your nature, should not be victims of human avidity. We wish to show you respect, for the islands and its population. But whales, which are very intelligent, useful, self-conscious life being, suffer. They live in the ocean peacefully and have an important part to take in the ecosystem. In such a period of consciousness about our environment, it is time to show the world that you as well, make a step in that direction.

Let’s end this massacre and move forward to a healthier world. Please, take position and hear us, hear the people worldwide, hear the facts and the danger in which you let your own people get exposed to.

Sincerely,

____


Chaque année, des centaines de cétacés sont tués dans les îles Féroé dans le cadre d’une tradition. Ces massacres sont particulièrement cruels, mais sont notamment dangereux pour la santé des populations qui en tirent profit. Ces animaux sont exposés à une forte contamination dans l’océan : polluants, substances toxiques, métaux lourds. Laisser la population, y compris des enfants, se nourrir de la viande de ces cétacés, équivaut à la laisser s’exposer à un réel danger pour leur propre santé.

Ce fait n’est malheureusement pas pris en considération sérieusement. Ainsi, nous sommes profondément attristés et indignés de savoir que le massacre des baleines continue de prendre place dans les îles Féroé, sans intervention de votre part.

Alors que la population des îles Féroé chassait il y a des centaines d’années dans le but de survivre, celle-ci agit depuis des années dans le simple cadre d’une coutume qui n’est plus une nécessité.

Notre nature, votre nature, ne devrait pas être victime de l’avidité humaine. Les baleines, qui sont des êtres sensibles très intelligents et utiles, souffrent. Ils vivent paisiblement dans l’océan et ont un rôle important à jouer dans l’écosystème.

Dans une telle période de conscience environnementale, il est temps de montrer au monde que vous aussi, vous faites un pas dans cette direction. Finissons ce massacre et allons de l’avant vers un monde plus sain.

S’il vous plaît, prenez position et entendez-nous, entendez les gens s’indigner dans le monde entier, entendez les faits et le danger dans lequel vous laissez toute une population être exposé.

Sincèrement,